Piscine olympique : découvrez le projet

Piscine olympique : découvrez le projet

lundi 17/12/2018

Découvrez la future piscine olympique. Le projet de Rabot Dutilleul Construction vient d’être adopté par le conseil de la MEL.

Utilisation prioritaire du chauffage urbain, bassins en inox, traitement de l’eau des bassins intérieurs à l’ozone : le projet de Rabot-Dutilleul Construction, retenu par la commission d’appel d’offres le 3 décembre, présente un niveau exceptionnel de qualité technique et environnementale. Il a été présenté au conseil de la MEL ce 14 décembre et les élus ont décidé la signature du marché global de performance. Ce type de marché public associe l’exploitation ou la maintenance à la réalisation ou à la conception-réalisation de prestations. Il permet de remplir les objectifs de performance, chiffrés et mesurables, qui ont été définis, notamment en matière de niveau d’activité, de qualité de service, d’efficacité énergétique ou d’incidence écologique. L’investissement sera de l’ordre de 50 M€. Après déduction des subventions attendues du Centre national pour le développement du sport, de la région Hauts-de-France et du département du Nord, la MEL et la ville de Lille financeront l’équipement, à parts égales, à hauteur de 15 M€ chacune.  

 

Rien ne se perd, tout se récupère

L’équipement se situera dans les premiers rangs français en matière de consommation d’eau et d’énergie, notamment via la récupération et la valorisation des eaux de baignade pour son entretien. Question énergie, tout est prévu pour les économies : production d’énergie solaire, récupération d’énergie au moyen d’une pompe à chaleur et réinjection de l’énergie superfétatoire dans le réseau de chaleur du futur quartier. La future piscine olympique, qui sera construite à l’est du quartier Saint-Sauveur à Lille, dans le secteur du Belvédère, fera également la part belle à la végétation, avec ses 8 000 m² de toiture végétalisée et ses 1 800 m² d’espaces de pleine terre. « Ce nouvel équipement sportif privilégie l’environnement en tenant compte des enjeux essentiels que sont la consommation d’eau ou encore la préservation de la biodiversité. Je me réjouis de cette décision, qui aboutira en 2021 à la construction d’un équipement alliant services de qualité pour les métropolitains et respect de l’environnement », a déclaré Damien Castelain, président de la MEL.

 

Rêvons déjà

La future piscine sera au service de la population lilloise et métropolitaine, mais aussi des clubs et des associations, de l’apprentissage scolaire de la natation, et du sport de haut niveau. Pour vous faire rêver, petit zoom sur les équipements prévus :

  • un bassin sportif de 50 mètres et dix couloirs, qui accueillera notamment les compétitions de natation en grand et petit bassin, et les rencontres des équipes premières de waterpolo ;
  • un bassin polyvalent : bassin d’entraînement des équipes de waterpolo, bassin de natation de 25 mètres pour l’apprentissage scolaire de la nation, bassin ludique à destination des enfants et des adolescents, équipé pour l’installation de structures gonflables, de parcours, de plongeoirs ;
  • un bassin nordique de 50 mètres, ouvert en toute saison, aménagé en trois zones : des couloirs de natation de 50 et 25 mètres, ainsi qu’une zone de détente et de transition avec l’intérieur de la piscine via un sas ;
  • un bassin balnéo-ludique intégrant une zone petite enfance et des jeux pour un public familial ;
  • un bassin dédié aux activités encadrées de type aqua fitness ;
  • une fosse de plongée exceptionnelle, proposant plusieurs paliers de profondeur : 3 mètres, 6 mètres, 12 mètres, 20 mètres… et jusqu’à 42,5 mètres, ce qui en fera la plus profonde fosse d’Europe ;
  • un espace bien-être et récupération sportive : sauna, hammam, détente, cryothérapie ;
  • un restaurant et un espace réceptif.
  • © Rabot Dutilleul Construction / Spie Batignolles / Aueur Weber Architectes
  • © Rabot Dutilleul Construction / Spie Batignolles / Aueur Weber Architectes
  • © Rabot Dutilleul Construction / Spie Batignolles / Aueur Weber Architectes
Et aussi...

Tournoi des 6 nations féminin 2019 au Stadium

Avec une année 2018 extraordinaire, les Françaises qui ont remporté le Grand Chelem en 2018 et décroché une victoire historique face aux championnes du monde (Black Ferns), défendront leur titre lors de ce grand rendez-vous européen.

Direction Villeneuve d'Ascq

Ambition JO 2024

Déterminée à hisser le territoire au plus haut niveau sportif, la MEL a présenté lundi 17 décembre sa stratégie d’accompagnement en vue des JO de Paris 2024, en présence de Damien Castelain, président de la MEL, Éric Skyronka, conseiller délégué en charge des Sports, Michel Delepaul, conseiller délégué en charge des Grands événements touristiques et Florence Bariseau, vice-présidente de la région Hauts-de-France en charge du sport.

En savoir plus
 

Les sites de la Métropole Européenne de Lille