Navette autonome

Nouveauté : la navette autonome

lundi 17/12/2018 Archivé

La MEL lance l’expérimentation d’une navette autonome. Pour la première fois, une navette circule à 100% sur la voie publique. En test pendant un an, la navette est électrique et gratuite. Elle relie les stations de métro Cité scientifique et 4 Cantons.

  • MEL
  • MEL
  • MEL

Vous êtes chargés, pressés, fatigués, vous pouvez désormais emprunter la navette sans chauffeur qui relie les stations de métro Cité scientifique et 4 cantons. Le service, lancé le 17 novembre en présence de Damien Castelain, président de la MEL, Gérard Caudron, maire de Villeneuve d’Ascq et Daniel Janssens, vice-président aux Transports, est gratuit. Pour la première fois en France, une navette autonome va circuler entièrement sur la voie publique, à Villeuneuve d’Ascq. Le service, sera testé pendant un an à compter de son lancement, le 17 décembre.

Une nouvelle solution de mobilité

« Les navettes autonomes constituent une réponse rapide aux besoins de mobilité. Elle complètent les moyens de transports traditionnels pour couvrir les besoins du premier et dernier kilomètre et offrir aux voyageurs une solution de mobilité de porte-à-porte » explique Damien Castelain, président de la MEL. Un rôle que cette navette autonome remplira en couvrant les 1,4 km qui séparent les deux terminus de la ligne de métro jaune (Cité Scientifique – Professeur Gabillard et 4 cantons – Stade Pierre-Mauroy).

En toute sécurité

Le service est composé de deux véhicules se déplaçant à 15 km/h sur une plage horaire de 7h30 à 19h30, du lundi au vendredi, avec une fréquence de 10 min en heure de pointe et 20 min en heure creuse. Les navettes peuvent embarquer une quinzaine de personnes et pour assurer la sécurité des usagers, elles sont équipées d’un GPS qui leur permettent de se repérer et de nombreux capteurs qui détectent toute présence ou mouvement alentour. De plus, un « opérateur » peut intervenir en cas de besoin !

La genèse du projet

Imaginée par l’industrie Navya, la navette métropolitaine est la seule à pouvoir rouler sur la voirie aux côtés des voitures et non sur un site réservé. L’idée de proposer ce service avait été évoqué par Damien Castelain, président de la MEL, lors des Assisses de la mobilité en mai 2018. Le conseil métropolitain a adopté une délibération en octobre, et confié le projet à Keolis (Transpole). L’expérimentation, financée par la MEL à hauteur de 760 000 euros, sera évaluée, et son potentiel de déploiement étudié. Et vous, êtes-vous prêt à l’utiliser ? 

Et aussi...

Le 28 janvier, vos lignes de bus changent

Pour incarner la nouvelle offre de mobilité des métropolitains, Transpole change de nom et devient ilévia.

Découvrez tous les changements

Le 28 janvier, vos lignes de bus changent

A partir du 28 janvier, le réseau de bus évolue. Les lignes de bus de votre secteur risquent de changer et certains de vos favoris sur l'appli MELCOME sont susceptibles de ne plus fonctionner.

Découvrez tous les changements
 

Les sites de la Métropole Européenne de Lille